Le 3e cycle de médecine générale

Publié le 18 octobre 2018 Mis à jour le 14 février 2019
Présentation de la formation
Le 3e cycle de médecine générale est destiné à permettre à chaque étudiant de devenir un professionnel compétent et de haut niveau.
C’est une école professionnalisante qui met en œuvre des dispositifs pédagogiques permettant d’acquérir un niveau de compétence compatible avec l’exercice autonome de la discipline.
Le Département universitaire d’enseignement et de recherche en médecine générale de l’UPEC a fait depuis plusieurs années le choix d’une approche par compétences. Cette approche est désormais officiellement entérinée par la réforme du 3e cycle pour l’ensemble des disciplines qui est rentrée en application à la rentrée 2017-2018.

Les modalités pédagogiques s’appuient sur la maquette officielle du Diplôme d’Etudes Spécialisées (D.E.S) de médecine générale :
- importance prioritaire des situations d’apprentissage en stage,
- travail facultaire centré sur ces situations et sur le développement d’habiletés, avec groupe d’échange d’internes supervisé, groupe de travail sur la relation médecin/patient (inspirés des groupes Balint), groupe de simulation (communication, gestes et techniques), travail dans une approche par problème, travaux d’écriture clinique, etc.

Ces modalités sont assez éloignées de celles mises en œuvre dans le 2e cycle et nécessitent un temps d’appropriation. Un des modules d’enseignement facultaire, le Groupe Tutorat, permet à chaque étudiant d’être accompagné et supervisé tout au long de son DES, tant au plan individuel qu’en séance de groupe tutoré.

Le référentiel de formation est celui :
> des 6 compétences du médecin généraliste
> des 11 familles de situation prévalentes en médecine générale


Le D.E.S de médecine générale se déroule pour le moment en 3 ans avec une phase socle d’un an dont la validation est nécessaire pour poursuivre le cursus, puis d’une phase d’approfondissement de 2 ans. Il n’existe pas encore de phase de consolidation comme pour les autres D.E.S pendant une période transitoire nécessaire pour le développement des terrains de stage en médecine générale nécessaires à une quatrième année.

La validation du D.E.S nécessite selon la réglementation d’avoir validé l’ensemble des 6 semestres de stages et les travaux de stages, l’ensemble des séances facultaires, tous les travaux d’écriture du portfolio qui constituent le mémoire du D.E.S tel que la maquette du DES le requiert et de la production d’une thèse d’exercice dans le champ de la discipline.

Les Stages
Les stages semestriels de la phase socle sont les stages ambulatoires de médecine générale de niveau 1 (SN1) et les stages aux Urgences.
Les stages de la phase d’approfondissement se déroulent en médecine polyvalente hospitalière, dans des stages santé de la femme et santé de l’enfant hospitaliers et/ou ambulatoires, et dans un stage ambulatoire en soins premiers en autonomie supervisée (SASPAS).
Un autre stage agréé pour le D.E.S de médecine générale pourra pendant une phase transitoire être réalisé si les stages santé de la femme et de l’enfant n’ont pas pu être réalisés tous les deux.

Les séances hors stage

L’ensemble des stages et des séances hors stage est organisé pour permettre à l’étudiant de construire les compétences professionnelles et d’élaborer le mémoire qui attestera de cette construction et du niveau atteint. En ce sens, les séances hors stage sont articulées autour des situations professionnelles vécues par l’étudiant en stage.
Différents modules facultaires sont organisés par le Département de médecine générale : Groupe Tutorat, Communication, Recherche documentaire et thèse, Education-Prévention-Dépistage, Gestes et techniques, Accompagnement de l’interne, Exercice professionnel.
Les enseignants qui supervisent l’étudiant sont formés pour l’aider à solliciter les ressources nécessaires au perfectionnement de ses connaissances et à la construction de ses compétences.