Qu'est-ce qu'un MSU, son rôle et quels sont les lieux de stage ?

Publié le 1 octobre 2018 Mis à jour le 14 février 2019
Qu'est-ce qu'un MSU ?

Il s’agit d’un praticien agréé Maître de Stage des Universités, plus communément appelé MSU.
Le MSU est un praticien de médecine générale exerçant en ambulatoire, qui accueille dans le cadre de stages des étudiants en médecine, soit au cours de l’externat en 4e ou 5e année de médecine, soit au cours de l’internat de médecine générale entre la 7e et la 9e année, afin de leur permettre de découvrir la médecine générale et les soins premiers.

Quel est son rôle auprès de l'étudiant en médecine, du futur médecin généraliste ?

Le MSU a un rôle important, décisif et complémentaire dans la formation de l’étudiant en médecine. Il lui permet d’accéder à ce terrain d’apprentissage qu’est le contexte ambulatoire. Le MSU est un accompagnateur, il stimule la réflexivité et permet à l’étudiant en médecine de développer ses compétences.
Etre MSU, c’est transmettre et partager son expérience, sa vision du métier de médecin généraliste.

Quels sont les différents types de stages ?

Le stage de deuxième cycle destiné aux externes
Le stage est trimestriel, soit au total 4 sessions de stage par an. Le MSU fonctionne en binôme constitué de 2 MSU. Le binôme reçoit 2 externes par trimestre. Chaque externe est reçu une demi-journée par semaine par chaque MSU.
Les stages de troisième cycle destinés aux internes de médecine générale
  • Le stage dit « de niveau 1 » ou SN1
Il a lieu durant la « phase socle », c’est-à-dire lors de la 1re année d’internat. L’interne est reçu 3 journées par semaine, en fonction des possibilités des MSU, et les journées sont réparties entre 1 ou 2 MSU pendant 6 mois.
  • Le stage dit « de niveau 2 » ou SASPAS (Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoires Supervisés)
Il a lieu durant la « phase d’approfondissement », lors de la 3e année d’internat. L’interne est reçu 3 journées par semaine, en fonction des possibilités des MSU, les journées sont réparties entre 1 et 2 MSU pendant 6 mois. Il réalise des consultations en autonomie, sous la supervision du MSU.
  • Le stage ambulatoire validant la santé de l’enfant et de la femme
Il peut être réalisé durant la « phase d’approfondissement », c’est-à-dire lors des 2e et/ou 3e années d’internat de médecine générale.